Comptoir de bar au Paddock – simulateurs de conduite

Simulation de pilotage

« Le Paddock« , situé à Amnéville, est le premier centre de simulation de conduite sportive de l’Est de la France. Inauguré en Mars 2015 en présence de Jacques Laffite, il constitue un lieu de rendez-vous permanent de tous les passionnés d’automobile.

Le Paddock - Amneville

Il a été doté de 8 simulateurs professionnels Ellip6, reproduisant avec fidélité la sensation du pilotage automobile sur circuit : vision à 180° sur trois écrans 26 pouces, son HD, six axes de mouvement en 2G, volant pro avec retour de force, vitesses par palettes, pédalier avec potentiomètre,…

Les 8 simulateurs de conduite Ellip6 installés au Paddock

Les 8 simulateurs de conduite Ellip6 installés au Paddock

Simulateur de conduite Ellip6 au Paddock

Simulateur de conduite Ellip6 au Paddock

Au Paddock, adieu les fiacres, diligences et autres phaétons, les cochers des temps modernes ont désormais accès à des bolides rutilants, mêlant puissance et vélocité.


V-korr remporte le tour

La devise « Boire ou conduire, il faut choisir » ne s’appliquant pas au monde virtuel, un bar d’une superficie de 350m² a été spécialement aménagé, permettant un ravitaillement amplement mérité.

Concernant la réalisation du comptoir du bar, c’est l’écurie V-korr, et son modèle phare « Solid Surface », qui a réussi à se placer en Pole Position à la fin des qualifications.

Espace détente du Paddock d'Amneville

Espace détente du Paddock d'Amneville

Vue d'ensemble du coin bar du Paddock

Vue d'ensemble du coin bar du Paddock

Et c’est justifié ! Grâce à sa surface non poreuse, pas d’arrêt au stand pour les bactéries. Un simple coup de chiffon suffit à les faire disparaître du circuit.

De plus, pas de crainte d’excès de vitesse en termes d’usure, le V-korr, aussi résistant qu’un V6 de chez Mercedes, ne craint aucunement les petites agressions du quotidien, et s’affranchit aisément des chocs grâce à un simple ponçage.


V-korr propulse le bar

Le feu vert a été donné à Jérémy Collin, qui a piloté la conception et la réalisation, pied au plancher, et a ensuite manoeuvré la pose du bar, d’une dimension totale de 21m.

Comptoir du bar en résine de synthèse V-korr

Non sans rappeler les tons du célèbre volant d’Alain Prost, c’est le coloris 007 – Black, allié au Galaxy Mist, qui a été sélectionné pour l’occasion.  (« Même avec une tonne de sable sur le bar, je sers à l’aise »).

Une fois les plaques assemblées grâce à une colle assortie, le ponçage rend les joints imperceptibles : au final, le comptoir est aussi lisse que le crâne de Jacques Villeneuve en 2013.

A l’instar des néons ajoutés sous les véhicules bolidés, le plateau du bar a bénéficié d’un éclairage personnalisé, sous la forme d’un bandeau de LEDS.

Eclairage sous le bar via des LEDs

Eclairage sous le bar via des LEDs

Ajout d'une série de LEDs pour l'éclairage du bar

Ajout d'une série de LEDs pour l'éclairage du bar

La partie inférieure du bar est en acier galvanisé. Il s’agit de barrières d’autoroute (50m linéaire) traitées, et ayant bénéficié de finition d’angles sur-mesure.

Coin bar du Paddock, avec comptoir en V-korr

Le résultat est sans appel (ni contre-appel), l’ambiance générale du Paddock est une réussite.
Ce coin bar permettra également aux futurs conducteurs de prendre le volant (virtuel !), même après une ingestion d’éthanol, sans craindre de bigorner la carosserie de leur véhicule ou de recevoir quelconque admonition ou objurgation de la part de la maréchaussée.


Les coulisses du Paddock

Mise en place du bar du Paddock

Mise en place du bar du Paddock

Bar en résine de synthèse V-korr

Bar en résine de synthèse V-korr

Le bar est en fait composé de 3 parties :  la partie centrale, d’une longueur de 9m, le retour gauche de 5 m, et la partie droite de 7 m avec le frigo. Le tout a été assemblé puis poncé sur place.


Plus d’infos :

Plus d’infos :

Partager :

Partager :

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter !

Contact
Sinon, trouvez les revendeurs et transformateurs près de chez vous
Rappelez moi
+
Rappelez moi!
risus. et, vel, neque. facilisis leo. venenatis ut